Galactica 2003: le Colonial One de Moebius au 1/350

Colonial One 1/350:

Je continue dans la suite du Viper présenté plus tôt avec la série Galactica (2003) avec le vaisseau "Colonial One", pendant civil du Galactica. 
Il s'agit d'un kit Moebius donné pour du 1/350ème. Pour une fois...vu que je n'ai pas envie de calculer au centimètre la taille de la bête, on va dire que l'on fait confiance dans cette échelle, et vu la taille réduite du kit, l'importance en est faible.

Mais cette échelle nous permettra plus tard d'y adjoindre une flottille de Viper à la même échelle disponible sur Shapeways...

Le kit est facile à monter et à vrai dire, s'il n'avait fallu y mettre de l'éclairage le montage aurait été fait dans la journée.

Mais il a fallu creuser les fenêtres,...carrées ! Et ça ce fut la vraie difficulté du kit, somme toute raisonnable.


Les propulseurs principaux ont été munis de diodes scintillantes (pourquoi ?.. Parce que !) blanches alors que les propulseurs latéraux sont en jaune (orangé) fixe. Le passage des fils très fins heureusement s'est fait en les disposant adroitement (on est jamais aussi bien servi que par soi-même ;-) ) sur le côté des fixations des dits réacteurs.

Concernant le support du kit , j'ai opté cette fois pour une simple tige en laiton de 4 mm collé à la résine coté intérieur avec un renfort de plasticarte pour éviter un mouvement de la tige. Le collage est particulièrement solide.
Cette tige vient ensuite parfaitement se caler dans un rivet de 5mm également de laiton, sorti de ma boite à rabiot et provenant sans doute d'un vestige de rivet pop.
Celui-ci est inséré en force dans un socle en carton et semble tenir le tout.
Le poids fini du kit est assez faible donc ce système devrait être suffisant...je croise les doigts !

Une petite difficulté à été le placage du décalque de la ligne jaune sur le côté du modèle...d'un seul tenant est qui avait tendance avec l'électricité statique à coller au kit pendant la pose....galère...avec d'ailleurs un petit raté dans l'arrondi sur l'un des côtés..tant pis. Je corrigerai au pinceau.

Eclairage en 9volts classique avec un simple circuit basique (interrupteur, broche d'alim)...On ne peut plus simple mais suffisant.
Et voilà !
le fond est une image trouvée sur le site "astrotanja"

des petites grilles sont rajoutées sur les propulseurs plats pour plus de réalisme





A vos commentaires..

Commentaires