Galactica: Viper MK2 Revell/Moebius

Le Viper Mark 2

Après le Viper MK7 fait dans un post précédent , j'ai acquis le Mk2, version "modernisée" du Mk1 de la première série des années 70.

Moebius en a fait une version au 1/32 de bonne facture, re-boitée par la suite pour le marché européen par Revell. C'est cette version que nous abordons ici.


Comme souvent des kits de complément ont été faits pour ce modèle notamment pour en améliorer la qualité du cockpit (Paragrafix, Greenstrawberry,..) ou pour y ajouter de l'éclairage (Voodoofx, par exemple).
Pour ne pas alourdir mon budget et nonobstant les très bon kits de complément cité plus haut,  j'ai décidé ici de faire une version éclairée mais à ma sauce...en m'aidant de mes prédécesseurs sur le net, notamment le travail d'Olivier Cabourdin.

Le cockpit:
Après avoir visionné les photos du Viper à l'échelle 1 de Starbuck, je décide de sélectionner celui-ci. Le Mk7 qui avait été choisi précédemment, étant celui du capitaine Adama.
Le cockpit est un mélange de cadrans rétro éclairés en jaune, d'hélicoptères ou d'avions...mélangés à des affichage sur écran large LCD.
La planche présente ici dans le kit est à ce titre, assez curieuse, les cadrans sont assez bien représentés alors que les écrans sont plutôt moches. 
Je décide donc de refaire ceux-ci avec mon ordi et une feuille de papier decal.

Première étape: percement des différents "cadrans" qui seront donc équipés de fibres optiques de 0,75 ou 1mm et reliées à une diode jaune orange. 
Une couche d'apprêt gris est passée à la bombe après ponçage et nettoyage.
La couleur indiquée sur le site "galactiguise.com", site de référence,  complexe, n'existe pas en pot maquette. La plus approchante semble  - à l'oeil - être une couleur Mr Hobby H333 (gris foncé de mer) mais tout cela est fort subjectif et chacun peut y trouver SA couleur.
Je repeint ensuite en "noir de pneu" les cadrans avant d'y coller à la colle résine les fibres optiques.

Le "moteur" (!):

Ici je décide de choisir d'emblée un look "usé" voire limite de la casse (;-)...
Pour cela, le choix est fait de peindre le moteur en gris métallique puis, d'y noyer quelques goutes de jus bruns Tamiya, Alors que le jus est encore frais, j'y projette au jugé et au pinceau de la poudre "pigments Vallejo Terre de Sienne", qui en séchant va donner une surface rugueuse semblant rouillée...
Je repeint, toujours dans le délai de séchage du jus précédent, quelques tubulures en doré et d'autres en "boltgun metal" de chez Citadel.
Après rajout de fils de cuivre torsadés (coeur d'un fil électrique) pour figurer des tuyaux supplémentaires que l'on voit très bien sur les photos du prop.
le moteur du Viper, en cours de finition
L'éclairage des réacteurs:

Il faut d'abord percer le trou central des trois réacteurs.
Passage de l'apprêt, puis peinture côté intérieur de 2 couches de noir. Le côté extérieur est peint dans un premier temps avec une peinture "light gun métal" en bombe de chez Tamiya, puis à l'aéro avec diverses couleurs pour le rendre plus crédible, notamment en sortie de tuyères.

Il a fallu fabriquer des ronds au bon diamètre en plasticarte pour faire tenir les leds au bon endroit. J'ai rajouté ensuite sur chacun une petite pastille de couleur bleue pour, à la fois cacher les leds et uniformiser la lueur bleutée.

Une fois le montage terminé j'ai peint en "blanc cassé", (quasiment le même que pour l'Hawk de Space199 !) et appliquer les decalques. Parmi ceux-ci certains ont été fabriqués de toutes pièces comme vu précédemment.

Rajout de la couleur rouge brique, et le vieillissement peu commencer....
Pour ce résultat final :



Un socle fabriqué maison....




Et voilà !...

Commentaires